QUALIFICATION DU MODELE DES SERVICES : CONCEVOIR LE CAHIER DES CHARGES POUR L’HEBERGEMENT D’UNE SALLE INFORMATIQUE

En addition des caractéristiques fondamentales d’une infrastructure informatique externalisée (agencement des matériels, fourniture d’énergie, climatisation, raccordements aux backbones Télécom…), le cahier des charges adressé aux exploitants des Centres de données potentiellement soumissionnaires doit prendre en compte la nature et le niveau de performance des services pourvus en contexte d’exploitation courante, et ce dès l’initiation de la consultation.

Le caractère optionnel ou au contraire, pleinement intégré dans l’offre d’hébergement, de tel ou tel service, relève de la répartition initiale des responsabilités entre l’hébergeur et son client, selon le modèle d’offre pressenti qui s’avère donc des plus structurants. Par exemple, une solution IaaS (Infrastructure as a Service) dédouane le client de toute responsabilité liée aux aspects matériels ainsi qu’au triptyque virtualisation/stockage/réseau, ce qui implicitement génère à ce propos une obligation de résultat pour l’exploitant du DataCenter, tandis que la gestion des systèmes virtualisés demeure dans le périmètre du client. Il en résulte dans ce cas de figure que la fonction sauvegarde des systèmes virtuels, par exemple, est généralement proposée par défaut par l’hébergeur et intégrée dans son coût de location des VMs. Dans le cas d’une solution SaaS (Software as a Service), tous les services d’exploitation courante sont sous la responsabilité exclusive du fournisseur de cette solution, celle du client se bornant à l’utilisation des produits pour lesquels il opte.

L’hébergement traditionnel de type salle informatique externalisée peut également pourvoir des services au-delà de l’infrastructure fondamentale, couramment facturés à l’acte selon un système de tickets. Ils adressent la réalisation des gestes de proximité récurrents, l’encadrement d’intervenants spécialisés (intégrateurs, info-gérants) et plus globalement les actions ponctuelles de type IMAC (Installation, Mouvements, Ajouts, Changements), typiquement : brassage Ethernet, installation d’équipement en rack, dé-commissionnement matériel… . Il convient pour le client d’être aussi précis que possible dans la qualification de la nature des services attendus et de proposer d’emblée les SLA souhaités, afin que les soumissionnaires évaluent l’impact sur leurs propres ressources en cas d’engagement contractuel.

Pour se former :

cellaconsilium-logo

Conception de Salle Technique – Data Center

Energie – Data Center

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.