ARCHITECTURES COURANT FAIBLE HDA/EoR

Les équipements informatiques disposés dans les rangées de racks sont irrigués par plusieurs réseaux de données répondant à des objectifs distincts. Ces raccordements permettent les interconnexions des serveurs avec les organes de production et les postes de travail, les zones dédiées au stockage de l’information et les outils d’administration et de prise en main spécifique type KVM. Au niveau des HDA (Horizontal Distribution Areas) qui représentent les zones de distribution du courant faible entre baies d’une même rangée ou grappe, plusieurs types de stratégie d’organisation coexistent afin de rationaliser cette innervation par les différents réseaux de transport de l’information.

Parmi ces stratégies, l’architecture EoR (End of Row – fin de rangée) consiste à disposer les équipements de commutation au sein d’une armoire dédiée à la prise en charge d’une zone de racks.

A partir du matériel réseau qu’elle renferme, les câbles réseau cuivre ou fibre optique sont véhiculés par les chemins de câble (dalle marine, cablofil®, goulotte de câblage…) jusqu’aux serveurs et systèmes des autres racks. La concentration des commutateurs ainsi produite simplifie la gestion des phases transitionnelles, permet de prévenir les phénomènes de congestion et facilite l’exploitation quotidienne de cette couche.

Cette option dispose de quelques variantes : Dual RoR (Dual End of Row) consiste à dupliquer la baie réservée aux commutateurs puis à éloigner ces deux armoires réseau entre elles, de part et d’autre de la zone des racks cibles du raccordement en courant faible, dans une optique de haute-disponibilité locale de la couche réseau : il s’agit de se préserver par exemple des conséquences d’une rupture d’alimentation énergétique d’une baie de commutateurs. La déclinaison MoR (Middle of Row – Milieu de rangée) permet quant à elle de raccourcir la longueur des câbles réseau en disposant judicieusement la baie de commutation.

Les inconvénients de ces architectures en étoile proviennent principalement du volume de câbles à véhiculer entre les racks, dans la mesure où il n’existe pas de commutateurs distribués parmi les serveurs. Dédier une armoire aux équipements de commutation signifie également la nécessité de gérer l’hétérogénéité locale de la distribution de puissance énergétique qui résultera de cette répartition.

Pour se former :

cellaconsilium-logo

Conception de Salle Technique – Data Center

Energie – Data Center

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.