L’APPROCHE STRUCTUREE DU CABLAGE RESEAU EN DATA CENTER ET SALLE INFORMATIQUE

L’évolution des applications hébergées dans les centres de données et les salles informatiques nécessite régulièrement l’adaptation de l’infrastructure de courant faible en charge du transport de l’information : les exigences capacitaires augmentent avec celles, qualitatives, du contenu livré à l’utilisateur final, avec une convergence marquée des nouveaux besoins vers le multimédia. De plus, l’amélioration de la continuité de services toujours plus redondés et disponibles découle partiellement d’une densification de l’accès des systèmes à la couche réseau (juxtaposition d’accès dédiés -simples ou agrégés- aux réseaux de production, de secours, de management).

D’autre part, les grands chantiers technologiques entraînent des projets d’ampleur transverse (virtualisation de systèmes, d’applications, de postes de travail ou du stockage ; infrastructure distribuée de protection du centre de données en matière de vidéosurveillance ou de lutte contre les incendies) qui impliquent la possibilité d’intervenir sur le câblage afin d’y porter les modifications d’ensemble souhaitées (ajouts, retraits, remplacements…) sans perturber le périmètre non adressé.

L’efficacité des opérations de câblage de courant faible en centre de données ou en salle informatique dépend en grande partie du respect de quelques axes de bonnes pratiques méthodologiques en phase de conception, à décliner en fonction des personnalisations rendues souhaitables par la configuration du bâtiment.

Du point de vue architectural, l’approche dite « structurée » consiste à segmenter puis répartir, en fonction de leur rôle, les zones de concentration de raccordement et de distribution des câbles réseau. On distinguera ainsi les zones de distribution réseau pour les équipements (EDA – Equipment Distribution Area), positionnées à intervalles réguliers dans certaines armoires des différentes allées, des zones de distribution principales du réseau (MDA – Main Distribution Area) assurant la transmission d’information vers et depuis l’extérieur de la salle informatique dans son ensemble.

Une ou plusieurs zones de distribution horizontale du câblage (HDA – Horizontal Distribution Area), raccordée(s) au(x) MDAs, comprennent les équipements de commutation permettant d’interconnecter les différents EDA positionnés en salle. Cette segmentation en cascade offre de nombreux avantages, au premier rang desquels se situent l’accélération du diagnostic des résolutions des incidents du réseau, la réduction de l’impact des arrêts de service lors des opérations et la facilitation de la génération d’une convention de nommage pour l’identification des câbles.

Pour se former :

cellaconsilium-logo

Conception de Salle Technique – Data Center

Energie – Data Center

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.