Articles

CE QUE LA SALLE INFORMATIQUE N’EST PAS

Qu’elle soit localisée en Centre de Données ou « in house », au sein d’un bâtiment privatif, la salle informatique concentre un grand nombre d’actifs matériels et immatériels précieux qui font l’objet de fréquentes interventions nécessaires à leur maintien en conditions opérationnelles. La densité d’équipements, conjuguée à la multiplicité des changements exigés par les évolutions du service, précipitent parfois l’accumulation de mauvaises habitudes au risque d’oublier, avec des conséquences dommageables, que le salle informatique n’est pas…

Lire la suite

GESTION THERMODYNAMIQUE EN SALLE : LES APPORTS DE LA MODÉLISATION

L’efficacité réelle des dispositifs de refroidissement d’une salle informatique peut être évaluée par une approche métrologique qui consiste, par exemple, à mesurer la température de l’air en face avant des serveurs et autres équipements IT. Typiquement, des telles mesures peuvent être régulièrement opérées en haut, au milieu et au pied de chaque face avant de baie/rack contenant des actifs matériels à refroidir ; puis les valeurs obtenues sont comparées à la cible théorique parmi la plage proposée par l’ASHRAE au regard de ce que les équipements informatiques peuvent supporter. Cette température cible, qui peut varier d’un actif à l’autre, dépend en partie de la stratégie de résilience et d’efficience IT de l’organisation, elle-même fonction de son secteur d’activité et des impératifs de sa clientèle.

Lire la suite

ANTICIPER LE RISQUE SISMIQUE EN SALLE INFORMATIQUE : PLANCHER TECHNIQUE ET BAIES

Dans les zones à risque sismique, les nouvelles constructions établies sur le territoire national, et dans une moindre mesure les travaux portant sur les bâtiments existants, doivent depuis mai 2011 se conformer aux spécifications de la réglementation parasismique en vigueur. Si la France métropolitaine ne présente pas de zone à risque sismique supérieur au niveau 4 (moyen), ce n’est pas le cas de certains départements et régions d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique) pour lesquels ce risque est fort. En addition du danger que représentent les tremblements de terre pour les personnes et des dégâts potentiellement occasionnés sur les structures architecturales, les conséquences d’un séisme sur les infrastructures et équipements d’une salle informatique ou technique peuvent s’avérer désastreuses et occasionner une forte dégradation de l’activité.

Lire la suite

alleefroide

ALLEES CHAUDES ET FROIDES : CONFINEMENT DE L’AIR ET AGENCEMENT DES RACKS

Garantir l’efficience de la climatisation en salle informatique implique de maîtriser correctement l’acheminement de l’air froid jusqu’aux zones pertinentes, ainsi que l’évacuation de l’air chaud produit par effet de dissipation thermique des équipements IT. A ce titre, si la salle informatique est dotée d’un faux-plancher de hauteur suffisante et si le nombre de baies est suffisamment important pour nécessiter un agencement sous forme d’allées, l’organisation spatiale de la zone technique peut être optimisée à dessein d’augmenter drastiquement le retour sur l’investissement consenti dans les groupes de production de froid.
Lire la suite

REFROIDISSEMENT : MAITRISER LA CIRCULATION DE L’AIR

La conception générale des infrastructures techniques des salles informatiques et des centres données précède largement leur occupation par les équipements informatiques. Puisqu’il est impossible d’anticiper la totalité des variations de densité et d’agencement de ces derniers dans les différentes armoires au fil des mois, l’efficacité de la climatisation peut être remise en cause au point qu’elle se révèle incapable de traiter la charge thermique globale, bien que possédant la puissance requise. En effet, la capacité théorique de refroidissement en salle dépend étroitement de l’aptitude du système d’ensemble à assurer correctement la circulation de l’air. Lire la suite

LE DCIM : CONVERGER VERS LA COHERENCE DE GESTION DES CENTRES DE DONNEES

Le DCIM (acronyme signifiant « Data Center Infrastructure Management ») repose sur une idée simple : établir la convergence de pilotage entre la gestion des processus supports du Système d’Information, fournis par les caractéristiques techniques du Data Center, et le management IT proprement dit. Son objectif : générer la vision d’ensemble du fonctionnement global du Centre de données considéré comme un tout interdépendant, afin de le hisser au niveau de l’inter-cohérence. Autrement formulé : permettre l’adéquation fine entre la totalité des spécifications techniques et les cibles Métier. Lire la suite