Articles

CE QUE LA SALLE INFORMATIQUE N’EST PAS

Qu’elle soit localisée en Centre de Données ou « in house », au sein d’un bâtiment privatif, la salle informatique concentre un grand nombre d’actifs matériels et immatériels précieux qui font l’objet de fréquentes interventions nécessaires à leur maintien en conditions opérationnelles. La densité d’équipements, conjuguée à la multiplicité des changements exigés par les évolutions du service, précipitent parfois l’accumulation de mauvaises habitudes au risque d’oublier, avec des conséquences dommageables, que le salle informatique n’est pas…

Lire la suite

GESTION THERMODYNAMIQUE EN SALLE : LES APPORTS DE LA MODÉLISATION

L’efficacité réelle des dispositifs de refroidissement d’une salle informatique peut être évaluée par une approche métrologique qui consiste, par exemple, à mesurer la température de l’air en face avant des serveurs et autres équipements IT. Typiquement, des telles mesures peuvent être régulièrement opérées en haut, au milieu et au pied de chaque face avant de baie/rack contenant des actifs matériels à refroidir ; puis les valeurs obtenues sont comparées à la cible théorique parmi la plage proposée par l’ASHRAE au regard de ce que les équipements informatiques peuvent supporter. Cette température cible, qui peut varier d’un actif à l’autre, dépend en partie de la stratégie de résilience et d’efficience IT de l’organisation, elle-même fonction de son secteur d’activité et des impératifs de sa clientèle.

Lire la suite

APPROCHES SECTORIELLES DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

Considérant les limites de l’indicateur historique de performance énergétique P.U.E. (pour Power Usage Effectiveness), le consortium The Green Grid propose depuis juin 2016 un nouveau modèle d’évaluation qui introduit les critères d’efficience et de résilience en matière de gestion thermique, nommé P.I. (pour Performance Indicator). L’intérêt de P.I. réside notamment dans sa capacité prédictive qui introduit les notions de conformité thermique (mesure du taux d’équipements IT bénéficiant de conditions thermiques favorables) et de résilience thermique (mesure du taux d’équipements IT bénéficiant de conditions thermiques acceptables en contexte de panne ou de maintenance de la fonction climatisation).

Lire la suite

OPTIMISER LE TCO DE LA FILTRATION PARTICULAIRE

Le pouvoir filtrant d’un filtre particulaire de salle informatique augmente avec sa durée d’utilisation. Son rôle consistant précisément à s’encrasser en lieu et place des équipements qu’il protège, l’accumulation de particules sur le filtre contribue à renforcer sa capacité d’obstruction vis-à-vis des futures particules indésirables présentes dans le flux d’air entrant. S’il convient de remplacer régulièrement les filtres particulaires d’un centre de données, ce n’est pas donc à cause d’une diminution de leur pouvoir filtrant, mais plutôt parce-que, mal évaluée et mal gérée, l’altération de leur efficacité énergétique constitue le principal centre de surcoût du poste filtration particulaire.

Lire la suite

LTE-NRU : LES FONDAMENTAUX D’UNE CONCEPTION RÉUSSIE

Puisque les Locaux Techniques d’Étage (LTE) relèvent de la plupart des problématiques de conception rencontrées par ailleurs lors de la constitution des salles techniques et informatiques, il devient possible d’anticiper la nature et le dimensionnement des différents chantiers qui président à leur mise en place et/ou leur optimisation. La création d’un modèle documentaire de référence par type de local permet de transmettre les spécifications techniques aux différentes spécialités à l’œuvre sur le terrain de la conception, tout en motivant et qualifiant les écarts ponctuels à la cible, lorsqu’un compromis tenant compte de la confirmation architecturale du bâtiment s’avère nécessaire.

Lire la suite

MESURER L’EFFICACITE ENERGETIQUE DU CENTRE DE DONNEES

L’une des fonctions fondamentales du DataCenter consiste à assurer l’alimentation électrique continue des équipements informatiques qu’il contient. Cependant, les matériels IT ne constituent pas l’unique poste de consommation énergétique des Centres de données : leur fonctionnement provoque, par exemple, un dégagement de chaleur qu’il convient de traiter par l’emploi de dispositifs de climatisation et de canalisation/confinement des flux d’air. Lire la suite

CONCEVOIR LE CAHIER DES CHARGES POUR L’HEBERGEMENT D’UNE SALLE INFORMATIQUE : LES CARACTERISTIQUES FONDAMENTALES

Initier une consultation pour l’externalisation d’une salle informatique, puis sélectionner la meilleure offre parmi celles soumises par les hébergeurs et exploitants de centres de données, implique la formalisation d’une expression de besoin rigoureuse et exhaustive. Celle-ci doit rendre compte des aspects quantitatifs et du niveau de qualité attendus pour chaque service et processus d’infrastructure support du système d’information, ainsi que s’avérer précise en matière de périmètre confié, selon que l’on souhaite déléguer telle ou telle partie de l’exploitation courante. Lire la suite

alleefroide

ALLEES CHAUDES ET FROIDES : CONFINEMENT DE L’AIR ET AGENCEMENT DES RACKS

Garantir l’efficience de la climatisation en salle informatique implique de maîtriser correctement l’acheminement de l’air froid jusqu’aux zones pertinentes, ainsi que l’évacuation de l’air chaud produit par effet de dissipation thermique des équipements IT. A ce titre, si la salle informatique est dotée d’un faux-plancher de hauteur suffisante et si le nombre de baies est suffisamment important pour nécessiter un agencement sous forme d’allées, l’organisation spatiale de la zone technique peut être optimisée à dessein d’augmenter drastiquement le retour sur l’investissement consenti dans les groupes de production de froid.
Lire la suite

CRITERES ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES DE LOCALISATION DES CENTRES DE DONNEES

Par nature, les Datacenters sont très énergivores, puisqu’une de leur vocation première consiste à approvisionner en électricité, de façon ininterrompue, d’importantes quantités de matériel informatique dont la densité ne cesse par ailleurs de croître. Ils représentent collectivement environ 5 % de la consommation électrique mondiale (en France : 9% ; individuellement, ils consomment autant qu’une ville de plusieurs dizaines de milliers d’habitants) et dépendent ainsi fortement de la disponibilité des sources d’énergie pourvues par le tissu géoéconomique local. Lire la suite

MAINTENIR LA QUALITE DE L’AIR EN SALLE INFORMATIQUE

La pollution atmosphérique constitue l’un des principaux facteurs de dégradation des composants électroniques et électromécaniques dont regorgent les salles informatiques et les centres de données. La plupart des particules en suspension dans l’air ne sont neutres ni chimiquement, ni électriquement et provoquent à terme la corrosion et le masquage des zones de contact, la réduction de l’efficacité des climatiseurs, voire des courts-circuits et des surchauffes entraînant des pannes locales ou des débuts d’incendie aux conséquences plus importantes. A ce titre, les sociétés d’assurance ne s’y trompent pas lorsqu’elles exigent la démonstration et la preuve de la prise en compte de ce paramètre en cas de sinistre ou en phase de négociation contractuelle. Lire la suite