Articles

CoolingTower

3 PARAMÈTRES ESSENTIELS POUR LA CONCEPTION D’UNE STRATÉGIE DE REFROIDISSEMENT (1/3)

L’apport d’air froid en salle informatique, destiné à compenser la dissipation thermique (effet Joule) issue de l’activité des équipements IT, peut être organisé de multiples façons et ne se borne nullement à la mise en place de dispositifs de climatisation. Même si ces derniers jouent un rôle déterminant, le concepteur de salles informatiques (in-house ou hébergées en centres de données) recherche par exemple l’évolutivité capacitaire, la tolérance à la panne, la performance énergétique ou encore un rendement économique aussi élevé que possible.

Tour d’horizon rapide de 3 grandes familles de thèmes qui posent immédiatement question en phase conception à propos du service Refroidissement : capacité, disponibilité, efficience. Ce ne sont évidemment pas les seuls aspects ; notons au passage quelques similitudes avec les préoccupations qui président à la mise en place de services IT par les DSI…

Lire la suite

CorrosonCI

PROPRETÉ DE L’AIR EN SALLE : SYNTHÈSE DE CE QU’IL FAUT ABSOLUMENT RETENIR

Les spécifications ASHRAE concernant les températures de fonctionnement en salle informatique ainsi que la teneur en humidité (hygrométrie) de son air intérieur sont communément comprises et intégrées dans les actes de conception et d’exploitation. Cependant, concernant la qualité de cet air intérieur, l’ASHRAE propose également un volet encore largement méconnu, dédié à sa propreté et qui s’appuie sur divers standards tels que ISO 14644-1 et ANSI/ISA 71.04-2013.

Lire la suite

DCKolosArctique

OPTIMISER LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DE LA FONCTION REFROIDISSEMENT : LE FREE COOLING

Contenu mis à jour le 12 décembre 2017

Les systèmes de refroidissement classiques sont énergivores : 1 kW de puissance électrique consommée par l’IT engendre une charge thermique telle qu’1 « kW-froid » sera nécessaire pour la traiter, c’est-à-dire pour acheminer la chaleur produite par dissipation thermique à l’extérieur du Centre de Données.

Refroidir son Data Center par l’import opportuniste d’un fluide extérieur (air ou eau) librement disponible et de température plus faible que l’air intérieur : tel est en substance le principe du « free cooling », gage de substantielles économies par réduction de l’emploi de mécanismes basés sur des pompes à chaleur ; ces derniers sont alors conservés en tant que dispositifs d’appoint. Les bâtiments les mieux conçus en la matière -et les mieux localisés– réduisent leur consommation électrique de 50 % et utilisent exclusivement un refroidissement de type free-cooling.
Lire la suite

alleefroide

OPTIMISER LE BÉNÉFICE DE L’AGENCEMENT ALLÉES FROIDES/ALLÉES CHAUDES (2/2)

Dans la continuité de notre précédent article sur le sujet, examinons à nouveau quelques moyens d’optimiser le fonctionnement d’un agencement à base d’allées froides/allées chaudes. Afin d’être certain que la totalité de l’air froid soufflé depuis les dalles perforées du faux-plancher servira aux besoins de refroidissement de l’IT (et permettre ainsi d’économiser l’énergie et de diminuer l’usure des dispositifs de climatisation), les couloirs froids peuvent bénéficier d’une zone de confinement conçue à l’aide de matériaux étanches et transparents disposés sur leur pourtour.

Lire la suite

AirFilter

LE FILTRE PARTICULAIRE EN SALLE INFORMATIQUE : UN ÉLÉMENT DISCRET MAIS FINANCIÈREMENT DÉTERMINANT

En Centre de données ou en salle informatique internalisée, on trouve de nombreux filtres particulaires incorporés par exemple au niveau des Centrales de Traitement de l’air (pré-filtres et filtres de sortie) et des dispositifs de refroidissement (climatiseurs et échangeurs air/air, air/eau et eau/air). Il est rare que le concepteur ou l’exploitant de la salle informatique s’intéresse directement à la qualité des filtres, dont le remplacement est souvent confié aux sociétés de maintenance des CTA et autres CRAC. Pourtant, sans même évoquer l’éventualité d’un sinistre occasionné par une propreté de l’air déficiente, il y a beaucoup à gagner à s’assurer de la mise en place d’une filtration de qualité en salle. Et surtout, beaucoup à perdre à ignorer ce paramètre.

Lire la suite

ColdCorridor

OPTIMISER LE BÉNÉFICE DE L’AGENCEMENT ALLÉES FROIDES/ALLÉES CHAUDES (1/2)

La stratégie de positionnement des baies informatiques en allées chaudes et allées froides permet de conférer efficience et performance à la fonction refroidissement. Par confinement et canalisation des flux d’air froid soufflés par les climatiseurs dans le plenum du plancher technique puis acheminement de cet air en face avant des équipements IT par l’intermédiaire de dalles perforées, la totalité de l’air froid pénètre en salle informatique à l’endroit où il se révèle utile et efficace, repoussant l’air chaud vers les faces arrières des baies présentées au niveau des allées chaudes. Afin de tirer le meilleur parti de cette méthode d’agencement, quelques contrôles et optimisations de conception et d’exploitation peuvent s’avérer utiles.

Lire la suite

RiskMeasure

SPÉCIFICITÉS DU RISQUE EN SALLE INFORMATIQUE

La gestion du risque en salle informatique impose de tenir compte de ses principales fonctions et caractéristiques associées, au rang desquelles on peut citer la forte concentration d’actifs IT fédérés (matériels et immatériels) d’importance cruciale pour le fonctionnement du Système d’Information : serveurs, zones de stockage de la donnée, équipements actifs de réseau et câbles… ; la salle informatique comporte également des éléments d’infrastructure indispensables à la bonne marche de l’IT, destinés par exemple à assurer l’apport énergétique aux équipements informatiques, à offrir un espace de distribution cohérent et lisible pour le courant faible, à assurer et optimiser la gestion thermodynamique de la salle.

Lire la suite

ComputerRoom

CONCEPTION D’UNE SALLE INFORMATIQUE INTERNALISÉE : L’ ÉCUEIL CLASSIQUE A ÉVITER

Il est quelque fois tout à fait opportun de localiser une salle informatique à l’intérieur des locaux détenus par l’organisation qui en bénéficie, plutôt que d’opter pour les services d’un Centre de données. Plusieurs critères cumulés peuvent conduire à cette décision : un département interne en charge de l’infrastructure bâtiment qui affiche un haut niveau d’expertise et de réactivité dans différentes spécialités clés telles que la distribution électrique, celle du courant faible et/ou la climatisation ; une multiplicité de sites péri-urbains facilitant la mise en œuvre de plans de continuité ; des locaux de facture moderne respectant les derniers standards et règlements, que l’organisation peut aménager en toute autonomie ; une localisation favorable de certains sites sur les plans énergétique et climatique. Lire la suite

MotherboardFire

LA PRÉVENTION, PILIER DE LA STRATÉGIE DE LUTTE CONTRE LES INCENDIES EN SALLE INFORMATIQUE

Les départs de feu en salle informatique constituent l’une des menaces les plus redoutées, à raison : la probabilité d’apparition d’un incendie n’est jamais négligeable du fait de la forte concentration de matériels électriquement alimentés. De plus, la fumée issue de la combustion de matériels électroniques s’avère hautement corrosive pour les circuits imprimés et toxique pour les exploitants. Or, dans le schéma de développement d’un feu couvant, typique d’un local informatique, la phase de dégagement de fumée, qui précède l’apparition des flammes et le dégagement de chaleur, est intense et s’exprime sur une longue durée. C’est pourquoi même des départs de feu localisés et circonscrits dans leur périmètre d’apparition occasionnent d’importants dégâts, à long terme et à l’échelle de la salle.

Lire la suite

Logistics4.0

EDGE COMPUTING : LES APPORTS DU MICRO-DATACENTER

De façon parallèle et complémentaire à l’essor du cloud computing, l’edge computing, qui consiste pour une organisation à relayer la puissance de calcul IT au plus près de ses utilisateurs, se satisfait de moins en moins des petites salles informatiques implantées dans les agences locales, magasins, centres de distribution, plateformes logistiques  et autres succursales. Ces locaux techniques d’appoint subissent généralement les contraintes structurantes de leur bâtiment d’accueil, dont l’architecture est rarement repensée dans l’objectif d’accueillir une salle informatique de qualité déclinant les normes et standards de leur entité d’appartenance. Il n’est pas rare de trouver un serveur à même le sol poussiéreux, faute de place dans le demi-rack positionné au sein d’un local insuffisamment climatisé servant par ailleurs d’entrepôt pour consommables informatiques…

Lire la suite