Conception de Salle Technique (CST)

Contenu de la Formation

Ce module dresse le panorama des fondamentaux d’une conception réussie, présente les standards et organismes de référence par domaine technologique et permet d’acquérir une vision structurée des interrelations entre la multitude de composants et d’acteurs qui composent la salle informatique.

Dans le cadre du cursus certifiant, il est vivement recommandé de débuter par cette formation généraliste. Par la suite, les 4 cours spécialisés (Energie, Refroidissement, Qualité de l’Air et Sécurité) pourront être suivis dans l’ordre de votre choix.

Retrouver ici le programme détaillé de la formation CST

Déroulement de la Certification « Conception-Urbanisation de salles informatiques – Data Center »

Le cursus complet se compose de 5 modules de formations :

  • 1 module généraliste Conception de Salle Technique (CST)

4 modules spécialisés :

  • Energie Datacenter (NRJ) ;
  • Refroidissement en Salle Technique (RST) ;
  • Maîtrise de la Qualité de l’Air en salle informatique (MQA)
  • Sécurité des Actifs et des Personnes (SEC).

Chacun de ces 5 modules (CST, NRJ, RST, MQA et SEC) donne lieu à une évaluation individuelle effectuée par QCM.
Chacune de ces 5 évaluations se déroule à la fin du dernier jour de la formation correspondante, dans le respect des horaires de la formation.
Le passage de l’évaluation n’entraîne pas de surcoût de la formation correspondante.
En cas d’échec à une évaluation QCM, le candidat peut gratuitement repasser celle-ci 1 fois (pour l’organisation de ce nouvel essai, nous contacter). En cas de deuxième échec, il sera nécessaire de suivre à nouveau la formation sur laquelle porte l’évaluation pour prétendre à un nouvel essai.

Une évaluation particulière est réputée réussie si le taux de réponses exactes est supérieur ou égal à 70 %.
Réussir les 5 évaluations (CST, NRJ, RST, MQA et SEC) autorise à passer l’examen pratique final d’une durée de 04 heures et dont la réussite est sanctionnée par l’obtention de la certification.
Le premier passage de cet examen est gratuit. En cas d’échec, le candidat peut s’inscrire en vue de repasser l’examen, toutefois chaque nouvelle tentative fera l’objet d’une facturation.

L’examen pratique consiste en l’étude d’un cahier des charges succinct émis par une organisation fictive, ainsi que de l’exposé d’informations contextuelles relatives aux risques, aux contraintes et aux opportunités. En fonction de ces éléments, le candidat formalise ses préconisations d’orientation en matière de conception d’une salle informatique (plan de salle, architecture énergétique, stratégie de refroidissement, espaces de distribution, mise en sécurité, évolutivité…) puis les présente au jury au cours de la dernière heure, durant laquelle ce jury peut questionner le candidat pour éprouver la pertinence de ses choix et/ou approfondir quelques aspects. Le jury délibère ensuite à huis clos selon une grille d’évaluation.
L’examen pratique est réputé réussi, et la certification acquise, si le score du candidat est supérieur ou égal à 70 %.
Le candidat est notifié dans les 05 jours ouvrés du résultat de son examen.

Les candidats doivent se munir d’un document officiel permettant de confirmer leur identité (ex : carte nationale d’identité, passeport).